La voie du chamane
Un manuel de pouvoir et de guérison
Michael Harner
Picture

Ceci est ma première critique écrite d'un livre donc je vous saurais grée de ne pas juger trop durement les défauts de cet article. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires sur celui-ci et surtout de me transmettre votre avis sur le livre si vous l'avez lu.

Commençons par une présentation de l'ouvrage avec la quatrième de couverture :

"Le pouvoir de guérison des chamanes est aujourd hui pris au sérieux par un nombre croissant de professionnels de la santé. Avec ce livre, l'anthropologue Michael Harner nous emmène à la source de la guérison chamanique. Michael Harner a compilé les pratiques chamaniques communes à diverses traditions et mis au point une méthode simple, à la portée de tous, pour en faire l'expérience. Dans un style très vivant et souvent humoristique, il guide pas à pas le lecteur dans des exercices qui permettent d'atteindre un état modifié de conscience sans utilisation de plantes rituelles, avec la seule aide d'un rythme spécifique. La compréhension du voyage chamanique est facilitée par des récits de Michael Harner (comme l'histoire de son initiation à l'ayahuasca chez les Indiens Jivaro, devenue un morceau d'anthologie) aussi bien que de novices racontant leurs expériences lors d'ateliers organisés par l'anthropologue."

Publié chez Mama Editions
ISBN 978-2-84594-047-5

Sommaire :

Préface à l'édition française
Préface à l'édition américaine
Introduction
Chapitre 1 : La découverte de la voie
Chapitre 2 : Le voyage chamanique : une introduction
Chapitre 3 : Chamanisme et états de conscience
Chapitre 4 : Les animaux de pouvoir
Chapitre 5 : Le voyage de restauration du pouvoir
Chapitre 6 : La pratique du pouvoir
Chapitre 7 : Extraire des intrusions nuisibles
Postface
Appendice A : Tambours, enregistrements et séminaires de chamanisme
Appendice B : Le jeu de mains des Indiens Flathead
Remerciements
Bibliographie
Notes
Index

Ce que j'en pense

J'ai tout d'abord été surprise par le style d'écriture. Michael Harner étant un anthropologue, je m'attendais à un style un peu plus universitaire ce qui est loin d'être le cas ici. Au contraire, il écrit comme un conteur avec un style très lisible et simple, narrant des expériences qui lui sont propres ou celles de plusieurs de ses élèves.

Je pense que ce livre n'est pas forcément le premier à lire lorsqu'on commence à s'intéresser au chamanisme parce qu'il évoque des thèmes assez précis et techniques comme l'extraction par aspiration d'entités, la recherche de l'animal gardien, le recouvrement de pouvoir etc... De plus, si l'on recherche une cosmogonie, une religion à re-créer autour du chamanisme, Michael Harner n'est pas le bon auteur à lire pour cette quête.
Il a fondé le mouvement du core-shamanism (qu'on peut traduire par chamanisme fondamental), qui est une vision du chamanisme basée sur des techniques communes de peuples premiers aussi divers que les Aborigènes d'Australie, les Shars d'Amérique du Sud, ou encore les Toungouses de Sibérie en ôtant l'aspect culturel et religieux.
Personnellement je pense que c'est très intéressant et que c'est une partie essentielle du chamanisme mais pour moi il me manque un côté religieux, plus spirituel et métaphysique peut-être que des techniques pures.

J'ai beaucoup appris en lisant ce livre concernant les différentes façons d'accéder à l'ECC (Etat de Conscience Chamanique par opposition à l'ECO qui est l'Etat de Conscience Ordinaire), les travaux de chamanes en groupe, le rôle de l'animal gardien et de l'animal de pouvoir (même si la différence n'est pas très claire je trouve), les possibilités de soins du chamane.
Je pense que ce livre est une introduction poussée aux techniques chamaniques, qu'il permet d'avoir un aperçu de ce que ça peut être mais comme Michael Harner nous le répète tout au long du livre : la voie du chamane est empirique et ne peut s'apprendre que par une pratique régulière et par des échanges avec d'autres praticiens pour progresser.
Je conseillerais ce livre à tous ceux qui ont déjà une idée plutôt claire de ce qu'est le chamanisme mais qui veulent découvrir concrètement à quoi cela correspond et faire leurs premières expériences en étant quelque peu conseillés.

J'ai aimé :

+++ Les descriptions et les conseils pratiques
+++ La manière de narrer très proche du conte
+++ Avoir une idée plus claire de la pratique chamanique

J'ai moins aimé :

--- Les raccourcis faits par l'auteur lorsqu'il parle de chamanisme en Occident en citant les "sorcières" du XVIIe siècle qui seraient en fait une résurgence du chamanisme européen
--- Le côté parfois un peu brouillon des explications de l'auteur

 


Comments

Valiel
25/05/2011 13:54

C'est normal qu'il te manque l'aspect spirituel ! Les gens se ruent sur cet auteur alors que ce qu'il a fait est quand même assez absurde... le principe de "core chamanisme" c'est de le dépouiller de tout ce qui fait le chamanisme ! Trouver une base soit-disant universelle, des techniques donc, et retirer toutes les richesses, les cultures, et le spirituel. Les gens n'aiment pas trop entendre du mal de lui... pourtant c'est bien ça. Pour moi ça frise même le New Age : c'est une sorte d'outil purement de développement personnel (individualiste), ou alors purement de guérison (comme si spiritualité = guérison)


Si tu veux explorer les ENOCs, je te propose de trouver d'occasion "Les Etats Non Ordinaires de Consience" de Gabriel Nachez.

Reply
25/05/2011 14:30

Chronique très sympa, ne t'inquiète pas tu n'as pas à en rougir.

Juste un petit plus qui pourrait être très pratique pour celles et ceux qui souhaiteraient acheter le livre : la maison d'édition et éventuellement l'ISBN. :)

Reply
26/05/2011 09:10

Je ne suis pas d'accord avec Valiel. Quand j'ai découvert le néo-chamanisme c'est entre autres avec les techniques d'Harner, et en de nombreuses années de pratiques, elles m'ont permis de trouver ma manière de travailler dans le monde spirituel :)

Pour moi la quête spirituelle est avant tout une quête de guérison, c'est à dire une volonté de rétablir l'harmonie au sens le plus large du terme. Sinon qu'est-ce d'autre ?

A mon avis, ce livre n'est pas un livre à "lire" mais à pratiquer. Quant au travail sur la cosmogonie, c'est justement là que j'y ai trouvé le plus de liberté : apprendre et découvrir par la pratique "notre" cosmogonie perso. Pas une histoire qu'on vous raconte et dans laquelle on peut se retrouver plus ou moins. C'est un des premiers travaux à effectuer dans le cadre d'une telle démarche...

Le spirituel vient avec la pratique et pas l'inverse :)

Reply
26/05/2011 09:37

Par contre, je suis d'accord sur le fait qu'il fait quelques raccourcis à propos d'un chamanisme européen et du mythe des sorcières... Choses que l'on retrouve dans son livre chamanisme et hallucinogènes, que je n'ai absolument pas apprécié !

Reply
26/05/2011 12:53

Valiel > Je comprends ton sentiment vis à vis de l'auteur mais j'aurais tendance à être plus d'accord avec Lune.
Je pense vraiment qu'on ne peut pas jeter le travail de Harner aux orties (je ne dis pas que c'est ce que tu fais) parce qu'il propose vraiment des choses intéressantes et qui me paraissent essentielles pour la pratique chamanique.

Après je pense que c'est comme tout pour le néo-paganisme. On prend un peu de ci, un peu de ça, et on essaye d'en faire ressortir quelque chose de cohérent qui nous corresponde.

Lune > J'aime beaucoup ta définition de la quête spirituelle. Je la trouve très vraie...
Je n'ai pas lu son livre Chamanisme et Hallucinogènes. Je le lirais probablement dans quelques temps et on pourra en rediscuter alors. :-)

Aranna > Merci de ton avis. J'ai corrigé l'article avec ces deux informations supplémentaires. :-)

Reply

Your comment will be posted after it is approved.


Leave a Reply